Les transports / Transportation


Il est possible d'entrer en Iran par bateau depuis par exemple Dubai ou Bahrein, avec la compagnie de ferries Valfajr-8 Shipping Company, pour un prix aller simple d'environ 100 euros (décembre 2016). A part cette formule originale, on entre en ce moment en Iran par la voie des airs, excepté ceux qui passent par les frontières turque, azerbaidjanaise, turkmène, afghane et pakistanaise dans des conditions qu'on n'évoque pas ici : bien se renseigner auprès des ambassades avant le départ.

Sur place, il y a six principales compagnies aériennes : Iran Air, Mahan Air, Caspian Airlines, Iran Aseman, Taban Air et Kish Air. Iran Air et Mahan sont à notre avis les meilleures par leur couverture du territoire et leur sécurité. Prendre l'avion en Iran est un excellent moyen de visiter pas mal de sites en peu de temps : les prix sont bas (25 euros pour Yazd / Téhran), on en trouve facilement, on les réserve depuis les hôtels sans difficulté, vraiment, l'avion en iran, c'est très facile. Et puis voler dans un avion frappé de " Islamic Republic of Iran ", ça marque un esprit occidental ! 

Les bus sont partout, et il y en a plusieurs sortes : les plus chics sont les VIP, très confortables, beaucoup de place (cf "galerie photos photo 64), rapides. 5 euros pour faire Téhéran / Esfahan ! Il y a ensuite les savari, qui sont des taxis collectifs qui partent à plein avec 4 passagers. Les "mahmooly", bus Mercedes des années 60, confortables eux aussi, avec plus de passagers. Enfin, les minibus (20 passagers), pas très confortables, pour les trajets des deux/trois heures. Nous, vous l'aurez compris, on recommande sans hésiter les VIP. En plus, très facile à trouver aux guichets de la compagnie dans les terminaux.

Autre moyen très pratique : les taxis d'agence (telefon taxis) que l'on peut réserver d'hôtel à hôtel et qui sont bien pratiques pour les trajets personnels et privés entre villes (courtes ou grandes distances) ou pour joindre un site touristique. Inutile de réserver à l'avance, sauf peut être durant les fêtes de Norouz (mars). Les prix se négocient et sont souvent très intéressants. Les chauffeurs pour les grandes distances sont souvent deux et se relaient.

Sinon, on peut louer une voiture avec chauffeur, traverser l'Iran à vélo, et pourquoi pas en patin à roulettes, faire du stop auprès des camions qui sillonnent le pays (pas très recommandé quand même aux femmes seules, cela choquerait , mais tout cela est traité dans la rubrique "Mille et Un voyages").

 

It is possible to enter Iran by boat from Dubai or Bahrain, for example, with the company Valfajr-8 Shipping Company ferries, for a price way about 80 euros. Apart from this original formula, you enter right now in Iran through the air, except those who pass through the Turkish border Azerbaidjan, Turkmenistan, Afghanistan and Pakistan under conditions that are not mentioned here: well informed embassies before departure.

On site, there are six major airlines: Iran Air, Mahan Air, Caspian Airlines, Iran Aseman, Taban Air and Kish Air. Iran Air and Mahan are in our opinion the best in their coverage of the territory and security. Flying in Iran is a great way to visit a lot of sites in a short time: the prices are low (25 euros for Yazd / Tehran), we easily found, we reserve from hotels without difficulty, really, the plane in Iran is very easy. And flying in an airplane hit the "Islamic Republic of Iran," it marks the Western mind!

The buses are everywhere, and there are several kinds.! The most exclusive VIP are very comfortable, plenty of room (see "gallery Photo 64), fast 5 euros to Tehran / Esfahan Then there is the Savari, which are shared taxiis for 4 passagers who leave full. The "mahmooly" Mercedes bus of the 60 comfortable too, with more passengers. Finally, minibus (20 passengers), not very comfortable for the paths of two / three hours. We will understand, we definitely recommend the VIP. In addition, very easy to find the counters of the company in the terminals.

Otherwise, you can rent a car with driver, cycling through Iran, and why not skating, hitchhike from trucks that cross the country (though not highly recommended to women alone, it would shock, but this is treated in the "Thousand and One Travel" ).

Contact